Accueil
Contact Site

Structures
Clubs
Entraineurs FFA
Calendriers
Résultats
Portraits

Utile Organisateurs
Réglementation
Distances maximales
Catégories d'âge
Animateurs
Chronométrage
Sécurité
Secours Agréés
Bandas

Utile Coureurs
Certificat médical
Diverses licences
Plans d'entrainement
Athlé et santé
Athlé et calculs
Cotations
Minimas qualificatifs
Stages
Caoching
Alimentation
Personnalisation tenues
Acheter - cher
Voyagistes

Projets
Création blog
Récits & projets
Recherche emploi
Sponsoring

Photographies
Gifs
Elle marche ... marche ... marche


Ses podiums


Qui êtes-vous ?

J'ai 22 ans, originaire de St Laurent Médoc, j’ai commencé l’athlétisme à l’âge de 8 ans au S.A Cissac avec Michel Skopine. Je suis issue d’une famille de sportifs, mes deux parents font de la course à pied, ma sœur fait du judo et mon frère du foot.
En 2006, j’ai rejoint le SA Mérignac. J’y ai découvert la marche athlétique un peu par hasard en 2007. Jean-Jacques Bouchet m’a orienté vers cette discipline et m’a mis en contact avec : Loubna Hasseine ma coach actuelle.


Cursus universitaire et professionnel en bref

J’ai terminé mes études en STAPS ( sciences et techniques des activités physiques et sportives ) en juin dernier. En parallèle de ma dernière année d’étude, j’ai obtenu le concours d’éducateur territorial des activités physiques et sportives ( ETAPS ). Je travaille aujourd’hui au service des sports de Mérignac en tant qu’ETAPS.


Avec le maillot de mon premier club : le SA Cissac et une amie d'enfance.

Direction : la marche athlétique

Sur quel(s) critère(s) Jean-Jacques vous a orienté vers la marche athlétique ?
C’est à lui qu’il faudrait poser la question… A vrai dire, j’ai toujours adoré le demi-fond et surtout les cross, les efforts d’endurance. Un jour, lors d’un stage club encadré par Jean-Jacques, nous avons fait une petite randonnée sur le bassin d’Arcachon pendant laquelle je me suis mise à imiter les marcheurs. Plus pour plaisanter qu’autre chose. Et c’est là qu'il m’a proposé de m’essayer à cette discipline. Il m’avait dit « tu as la caisse du demi-fond, il te reste plus qu’à avoir la technique ». Chose que j’ai vite apprise lors de mes premiers entrainements avec Loubna quelques mois plus tard.


Kezako ce sport ?


« Tu fais quoi comme sport ? » « De la marche athlétique » « Ah, le truc où on remue du bassin comme ça ?! » ( généralement accompagné d’un petit mime…). Oui, ça doit être ça (rires). Ce sport intrigue ; il y a qu’à voir le visage des gens que l’on croise lorsqu’on fait nos sorties longues au bord des routes… surpris, intrigués, amusés, tantôt moqueurs, tantôt admiratifs… Nous avons tout de même de la chance d’avoir un marcheur français ( Yohann Diniz ) qui brille à l’international et qui permet à notre sport d’être un peu plus connu. Voici un peu plus d’explications… Il s’agit bien de la marche athlétique, discipline faisant partie de la grande famille de l’athlétisme. L’été, les distances officielles sont le 20km pour les femmes et le 20km et 50km pour les hommes. L’hiver, la saison se déroule en salle et les distances sont le 3000m pour les femmes et le 5000m pour les hommes.


La réglementation

Le règlement se résume en 2 points :
- la jambe doit être tendue lorsqu’elle rentre en contact avec le sol
- les marcheurs doivent toujours avoir un appui au sol ( suspension interdite )
Des juges sont répartis sur l’ensemble du parcours et veillent à ce que ces deux points soient respectés. Dans le cas contraire, ils peuvent sanctionner les athlètes qui seront disqualifiés au bout de 3 cartons rouges.

L'attribution de cartons étant à l'appréciation du juge-arbitre, les décisions sont parfois sujettes à contestation ...
En effet, c’est je crois la seule discipline de l’athlétisme où l’appréciation d’un juge peut influencer le résultat d’une course. Il faut tout de même préciser qu’un juge ne peut donner qu’un seul carton rouge à un athlète. C’est-à-dire que si un athlète est disqualifié, c’est qu’au moins trois juges différents ont demandé sa disqualification.
Evidemment, ce n’est pas toujours bien perçu par les marcheurs mais cela fait partie de notre sport, c’est le jeu…


La vie en bleu. Première sélection


Dossard 154

Ma première sélection en équipe de France, je l’ai obtenue en junior lors d’un criterium national de printemps sur 10km. Les trois premières de la course étaient sélectionnées pour aller disputer un match international à Podebrady en République Tchèque.
C’est un excellent souvenir ! Nous étions trois filles sélectionnées ( Inès Pastorino, Emilie Menuet et moi-même ). Ce jour-là, nous avons toutes les trois amélioré nos records personnels et décroché notre sélection pour la Coupe du Monde au Mexique en mai de la même année !
Mon meilleur souvenir en bleu reste les championnats d’Europe junior en 2011 à Tallin en Estonie. Une course difficile sur une piste comparable à un « sauna » mais une performance correcte et une place de demi-finaliste (11ème).


Vos objectifs

Quels sont vos objectifs pour 2015 ?
Me faire plaisir !!!
Je viens de passer une saison 2014 difficile. Un abandon aux championnats de France de 20 km en mars et du mal à rebondir sur la piste derrière pour diverses raisons ( pépin physique, autres objectifs parallèles… ) ont fait de ma saison 2014 une saison vide sur 20km.
L’année 2015, je souhaite que ce soit un retour ! J’ai du retard dans ma préparation mais j’essaye de ne pas me mettre la pression, je voudrais revenir à mon meilleur niveau en fin de saison ( juillet ). Ma première échéance sera les championnats de France à Arles le 8 mars. Ce championnat de France, je le vois comme une étape ; reprendre mes marques sur 20km, me faire plaisir et reprendre confiance en moi. L’idée est que je retrouve mon meilleur niveau sur 20 bornes en fin de saison. (RP : 1h38’56 au 20km). Le tout en passant par les championnats de France élite en juillet où j’aimerais faire une belle performance sur 10 000m.
Note du Webmaster
Bilan plein air 2014 TC - 15° 3000 m - 6° 5000 m - 8° 10000 - 3° 20000 m
Bilan salle 2014 TC - 4° 3000 m


L'entrainement

Qui dit objectifs dit entrainement pour les atteindre. Quel est le contenu de votre entrainement ?
L’entraînement du marcheur peut se comparer à celui d’un marathonien ou semi-marathonien… Des sorties longues allant, pour ma part jusqu’à 25km, des séances spécifiques ( allure compétition ), des séances VMA, un peu de technique et évidement, des séances de renforcement musculaire et/ou musculation*. En termes de volume, mes semaines devraient comptabiliser 90 à 100km. Au jour d’aujourd’hui (NdW : 1er mars 2015 ), un ennui physique m’empêche de faire toutes les sorties longues donc je n’y suis pas.
* De la technique ... Du renforcement musculaire ... De la musculation... Pour marcher ?
Des exercices techniques, j’en ai beaucoup fait en étant cadette et junior à raison d’une fois par semaine minimum. Maintenant, un peu moins mais elle se travaille chaque jour sur les sorties longues et autres séances en s’appliquant constamment à avoir le bon geste technique. « Bon » car juste d’un point de vue réglementaire mais également « bon » en cherchant l’efficacité.
Le renforcement musculaire se caractérise par des abdos et du gainage régulièrement mais aussi des circuits composés de différents exercices de renforcement général…
La musculation, je n’en fait pas toute l’année. Mais c’est pareil, ce sont des circuits où l’on enchaine différents exercices.

Question moins sérieuse

En mai 2014, vous avez sauté 2,00 m à la perche à l'occasion des inter-clubs. Envisagez-vous une réorientation dans cette discipline ?
J’y songe… ! Non, c’était effectivement à l’occasion des interclubs. J’avais testé la perche à la fac et cela m’avait bien plu. C’était un plaisir d’en refaire le jour des interclubs, en totale improvisation !